Chimiothérapie : comprendre le fonctionnement du traitement

Traitement administré par perfusion, la chimiothérapie se fait en cure ou par cycle pour traiter différentes formes de cancer. Le processus se fait par un spécialiste et peut prendre du temps. C’est un traitement assez agressif et spécifique pour chaque patient. Aussi faut-il bien se préparer aux éventuels effets suite au traitement.

Définition

La chimiothérapie, comme son nom l’indique consiste à injecter dans le sang un mélange de substances chimiques. En effet, le cancer se forme suite à la multiplication anormale des cellules malignes qui forment une masse. C’est cette masse qu’on appelle tumeur. La chimiothérapie va donc agir en empêchant ces cellules malignes de se développer et de les tuer par la suite.

En outre, la chimiothérapie est un traitement qui suit une opération chirurgicale pendant laquelle la tumeur a été enlevée. Cependant, il est également possible d’avoir recours à une chimiothérapie avant une opération. Cette fois, il s’agit de diminuer la taille de la tumeur avant de l’enlever pour augmenter la chance de réussite de l’opération. Enfin, la chimio empêche la métastase, c’est-à-dire le déplacement et développement de la tumeur vers une autre partie du corps.

Par ailleurs, il est à noter que la chimiothérapie peut avoir des effets secondaires notamment une chute de cheveux ou des vomissements. En effet, pendant le processus, les cellules saines sont aussi touchées et meurent provoquant un affaiblissement du système immunitaire. Chaque effet est différent d’un individu à un autre selon le système immunitaire du patient.

Déroulement de la chimiothérapie

Chaque cas est différent, ainsi la fréquence de la chimiothérapie est également différente pour chaque patient. Cela peut être tous les jours, par semaine ou par mois. Cela peut aussi s’administrer de façon dégressive. De plus, il en est de même pour la durée de la séance. Cela peut prendre une trentaine de minutes comme cela peut prendre des heures. La chimiothérapie s’administre par perfusion.

Ceci dit, le responsable va placer un cathéter à travers lequel la solution chimique va être administrée. Cette solution se préparer avant chaque séance et se présente sous forme d’une poche. Ce processus va prendre du temps et va se faire d’une manière lente. Dans le cas contraire, les effets secondaires vont brusquement se manifester notamment des douleurs ou des nausées. C’est un processus délicat qui s’effectue en général dans les hôpitaux, mais il est aussi possible d’avoir une séance à domicile.

Bien vivre les effets secondaires

Comme mentionnée plutôt, la chimiothérapie attaque les cellules cancéreuses, mais les cellules saines sont également touchées. C’est ce qui entraîne la chute de cheveux, les différentes douleurs, des saignements, des nausées, des vomissements, des troubles du sommeil, etc. En d’autres termes, le système immunitaire est affaibli suite à la diminution du volume des globules blancs.

Relativement inévitables, ces effets peuvent cependant être soulagés. Les scientifiques ont développé un traitement appelé auriculothérapie. Ce traitement est une sorte d’acupuncture. Ceci dit, il y a des clous plantés dans des endroits étudiés et précis des oreilles afin de soulager les effets indésirables suite à la séance de chimiothérapie. C’est surtout intéressant dans le cas des douleurs digestives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *