Le cancer du col de l’utérus : causes, symptômes et préventions

Parmi les causes de mortalité par cancer les plus dangereuses, le cancer du col de l’utérus prend la première position, dans nombreux pays situés en Afrique et en Amérique latine. À cet effet, dans le monde, 500 000 cas apparaissent chaque année. En 2018, près de 3 000 cas ont été diagnostiqués en France considérant ce cancer comme étant le 12ème cancer le plus fréquent chez la femme. Mais, quelles sont les causes du cancer du col de l’utérus ? Quels sont les symptômes de ce cancer ? Focus sur le cancer du col de l’utérus.

Les causes du cancer du col de l’utérus14

Le cancer du col de l’utérus est engendré par une IST ou infection sexuellement transmissible, dont la cause est le virus du papillome humain, connu sous le sigle de VPH. Une centaine de souches de virus dans la catégorie des VPH existent, dont quelques-unes sont plus transmissibles que d’autres virus. Il est important de souligner la communauté des infections au VPH.

Dans la plupart des cas, le système immunitaire contrôle l’infection et élimine rapidement le virus sans endommager des lourdes conséquences. Cependant, chez certaines patientes, le VPH provoque des verrues génitales dans le vagin, sur la vulve ou sur le col de l’utérus. Ainsi, le médecin traite d’abord ces verrues dans le but d’assister le système immunitaire pour supprimer définitivement le virus. Dans les cas les plus rares, le virus perpétue durant plusieurs années et modifie les cellules qui recouvrent le col de l’utérus en cellules précancéreuses, et par la suite en cellules cancéreuses. Les cellules cancéreuses s’accroissent à une grande vitesse pour faire naître une tumeur.

Les symptômes du cancer du col de l’utérus

Le cancer du col de l’utérus prend vie dans les cellules tapissant la partie étroite et basse de l’utérus. Il fait partie des cancers les plus fréquemment diagnostiqués par les médecins. Toutefois, les femmes qui réalisent, de manière habituelle, un test de Pap, sont constatées et soignées à temps. En effet, l’évolution de ce cancer est très lente, et la plupart des femmes soignées en guérissent. Mais, quels sont les symptômes de ce type de cancer ? Généralement, avant l’arrivée des lésions cancéreuses, autrement dit au stade précoce du cancer, aucun symptôme n’est détecté. Mais, quand les lésions déjà présentes, des saignements apparaissent durant les rapports sexuels, après la ménopause ou entre les règles. Par ailleurs, la femme peut ressentir également des pertes vaginales étonnantes, une menstruation plus longue ou des saignements plus abondants, des douleurs durant les rapports sexuels, etc.

Les préventions du cancer du col de l’utérus

Le cancer du col de l’utérus est considéré comme une maladie très grave, mais quand il est diagnostiqué à temps, il se soigne. La mesure de prévention de base de ce cancer est l’utilisation des préservatifs durant les rapports sexuels. En effet, cela réduit les risques de diffusion du VPH. Par ailleurs, chez les jeunes qui sont encore vierges, il est recommandé de faire une vaccination. Enfin, toutes les femmes doivent réaliser, de manière fréquente, un test de dépistage appelé « Test de Pap ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *