Les dangers du tabac sur la santé

Il n’est plus à préciser que le tabac est nocif pour la santé en général. Le décès suite aux maladies des fumeurs passifs ou actifs représente 30 % des décès par cancer dans le monde selon les statistiques. Effectivement, fumer peut causer de nombreux types de cancer outre ses autres effets notamment sur l’appareil respiratoire.

Le tabac et les cancers

Ce qui fait que le tabac est dangereux sur la santé, c’est que juste le fait de s’exposer à des fumées augmente le risque d’avoir un cancer. Bien évidemment, c’est encore pire pour les fumeurs actifs. Ces derniers courent un risque important d’avoir le cancer de poumon qui représente 70 % de tous les cas de ce type de cancer. Ce chiffre est représentatif du cas du Canada, mais c’est assez semblable dans le reste du monde.

De plus, que ce soit une pipe oui une cigarette ou encore une cigarette électronique, les fumeurs risquent aussi de voir apparaître le cancer de la vessie. Chez les femmes, les cancers du col de l’utérus et le cancer du sein sont communs des femmes fumeurs. D’ailleurs, fumer est strictement interdit pendant la grossesse ainsi que l’allaitement. Fumer en étant enceinte, en effet, expose à de nombreux risques de complications voire une fausse-couche.

Outre ces types de cancer qu’on considère plus connus, il existe d’autres cas notamment le cancer du larynx, le cancer du rein, le cancer du foie, la leucémie, le cancer du pancréas, le cancer de l’estomac et d’autres encore. En tout, on distingue 16 différents types de cancer qu’on risque d’avoir en fumant. Cependant, il importe de souligner que même un fumeur secondaire a des risques, mais moindres que pour les fumeurs primaires.

Essayer d’arrêter

Vu le danger du tabac sur la santé, il est vivement encouragé de prendre l’initiative d’arrêter. Cependant, on entend souvent dire que cela n’est pas facile. En effet, comme toute dépendance, il faut s’armer de volonté pour réussir. C’est pour cette raison qu’il existe quelques astuces pour arrêter de fumer. Le mieux est de commencer petit à petit pour habituer le corps au manque de nicotine au fur et à mesure. Arrêter brusquement ne fait qu’augmenter le risque de rechuter.

En outre, il est important de se fixer des petits objectifs journaliers. Avant cela, il est important de prendre conscience des risques qu’on peut avoir en fumant. Cela peut aider à prendre la décision d’arrêter définitivement. Cela passe en général pendant la première semaine, puis vient l’envie folle de fumer. C’est dans ce cas qu’il est important d’avoir l’objectif et de ne pas le perdre de vue.

Par ailleurs, il est également conseillé d’éviter toutes les situations qui peuvent augmenter le risque de craquer. A titre d’exemple, éviter de rester dans un endroit où il n’y a que des fumeurs. D’ailleurs, s’exposer à des fumées augmente aussi le risque d’avoir un cancer. Dans le cas où l’envie obsède, il faut avoir en tête que cela ne dure que 8 minutes selon les professionnels. On peut également prendre un chewing-gum pendant ce temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *