Le cancer du poumon: définition, causes et symptômes

Généralement, le cancer du poumon prend naissance à la cinquantaine, ou à la soixantaine. Parmi les causes de cette maladie, le tabagisme est le facteur le plus fréquent. Ce type de cancer est très menaçant, car il se propage rapidement dans tout le corps. En effet, pour être oxygéné, le sang de l’Homme doit passer obligatoirement par les poumons. De plus, les poumons sont en relation étroite avec la plupart des vaisseaux lymphatiques et sanguins. Zoom sur le cancer du poumon.

La définition du cancer du poumon

Comme son nom l’indique, le cancer du poumon commence dans les cellules du poumon. La tumeur cancéreuse se compose d’un ensemble de cellules cancéreuses pouvant bourrer et anéantir le tissu voisin. La tumeur se propage très rapidement dans d’autres organismes du corps humain. Il existe deux types de cancer du poumon : le cancer du poumon à petites cellules et le cancer du poumon non à petites cellules. Ce dernier représente 80% des cas et se diagnostique facilement. Par ailleurs, son développement est lent. Le cancer du poumon non à petites cellules comporte 3 sous-catégories. Quant au cancer du poumon à petites cellules, c’est le type de cancer du poumon le plus dangereux touchant 20% des cas. Pendant le diagnostic de cette forme de cancer, le risque de sa dispersion dans le corps est très haut. Contrairement au cancer du poumon non à petites cellules, le cancer du poumon à petites cellules se propage et s’accroît rapidement. Concernant son traitement, il faut utiliser la radiothérapie et la chimiothérapie à la place des interventions chirurgicales.

Les causes et les symptômes du cancer du poumon

Les causes les plus fréquentes du cancer du poumon sont le tabagisme et l’exposition à la fumée secondaire. Il est important de souligner que dans 80 à 90% des cancers du poumon, c’est le tabagisme qui en est le responsable. Par ailleurs, l’étalage à des particules cancérogènes existant dans l’air, notamment celles résultant de l’arsenic, de l’amiante, des polluants de l’air et du radon, cause également le cancer du poumon.

Concernant les personnes à risques, les fumeurs possédant une prédisposition génétique au cancer peuvent attraper le cancer du poumon. Ainsi, il existe des cas où certaines personnes qui fument peu développent le cancer du poumon, alors que certains fumeurs ne l’aient pas. Par ailleurs, les personnes touchées par une maladie pulmonaire chronique, tel que la sclérodermie, peuvent également développer le cancer du poumon.

Quant aux symptômes du cancer du poumon, il n’existe pas de symptômes détectables. Mais, les symptômes les plus fréquents sont la toux qui ne disparaît pas, une douleur régulière au thorax qui s’intensifie en toussant, un essoufflement, une respiration sifflante, des crachats de sang, une voix enrouée durant plus de 4 semaines, etc. Par ailleurs, dans d’autres cas, il existe des pneumonies ou des bronchites à répétition, une perte d’appétit et de poids, des maux de tête, une fatigue chronique, un mal aux os, … Toutefois, il est important de souligner que ces symptômes peuvent également être à l’origine d’autres maladies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *